Nous assurons tout le monde,
partout dans le monde !

 

Que se passe-t-il en cas de frais médicaux à l’étranger ?

 

 

Vous vous êtes posé toutes les bonnes questions pour la souscription d’un contrat d’assurance expatrié, et vous avez finalement souscrit.

Mais que se passe-t-il concrètement en cas de frais médicaux ?

Voici une série de réponses aux questions les plus fréquemment posées par les personnes dans cette situation.

 

 

Comment savoir quels soins sont pris en charge par mon assurance ?

Faites attention ! Plusieurs formules d’assurance expatriation peuvent vous être proposées lors de votre souscription. La plupart des personnes assurées n’ont pas une vision exacte des garanties souscrites.

Une formule d’assurance “hospitalisation seule” est souvent mal interprétée. L’urgence et le passage à l'hôpital ne sont pas obligatoirement synonymes d’hospitalisation, et donc de prise en charge.

Par exemple, si vous faites une chute et vous retrouvez au service des urgences d’un hôpital pour quelques heures, cela ne sera pas considéré comme une hospitalisation. Par contre, si votre blessure nécessite une opération et que vous passez une nuit au moins à l’hôpital, la prise en charge devient possible.

En cas de frais médicaux, pensez donc à vous référez à votre contrat d’assurance et à votre tableau de garanties.

 

Si je tombe malade, quelles sont les démarches à suivre pour une demande de remboursement ?

En cas de maladie, c’est généralement à l’assuré d’avancer les frais puis d’envoyer tous les justificatifs de dépense à son gestionnaire de frais médicaux.

Ses coordonnées figurent dans la police d’assurance ou sur la carte d’assuré délivrée lors de la souscription du contrat. Lors d’une première demande de remboursement, il peut être utile de joindre ses coordonnées bancaires.

Afin d'éviter le refus de remboursement de certains de vos frais médicaux, il est nécessaire de bien prendre connaissance des conditions générales du contrat.

 

Si je suis hospitalisé(e), quelles sont les démarches à suivre pour bénéficier des garanties de mon assurance expatrié ?

Une des toutes premières choses à faire en cas d’hospitalisation à l’étranger est de présenter votre carte d’assuré ou votre attestation d’assurance à l’établissement hospitalier dans lequel vous êtes admis. C’est ensuite l'hôpital qui se mettra en relation avec l’assisteur pour effectuer toutes les démarches administratives nécessaires à la prise en charge.

Dans le cas d’une hospitalisation prévue (accouchement, opération planifiée...), l’assuré peut anticiper et directement contacter la plateforme d’assistance, joignable à toute heure, sept jours sur sept et dans plusieurs langues.

Dans la plupart des cas, la prise en charge est directe et ne nécessite pas d’avance des frais. Un bon point qui évite de débourser des sommes parfois très élevées dans les pays où la médecine est chère.

 

En quelle devise serais-je remboursé(e) ?

Le remboursement des frais médicaux s’effectue dans la devise du compte bancaire de l’assuré. Dans la plupart des cas, les frais de change sont pris en charge par la compagnie d’assurance.

 

Suis-je pris(e) en charge par mon assurance en cas de découverte de grave ou longue maladie lors de mon expatriation ?

La découverte de grave ou longue maladie est garantie par le contrat, dans la limite du plafond prévu. Néanmoins, ces cas sont très particuliers et chaque compagnie met en œuvre ses propres dispositifs pour accompagner au mieux l’assuré. Il est important de soumettre vos questions à votre assureur.

 

Mes soins sont-ils pris en charge si je ne suis pas malade ?

Lorsqu’on part à l’étranger pour une longue durée, on peut ressentir le besoin de faire vérifier son état de santé sans pour autant être malade ou sujet à des symptômes.

Certaines garanties prennent en charge les bilans de santé à périodicité définie (la plupart du temps 2 ou 3 ans) jusqu’à un certain plafond.

 

Que faire en cas de rapatriement médical ?

L’assistance rapatriement est souvent une option proposée lors de la souscription, il convient donc tout d’abord de vérifier si vous avez bien choisi d’y souscrire.

Le rapatriement est une décision résultant de l’accord de votre médecin traitant local et du médecin conseil de la compagnie d’assurance. Il intervient dans le cas où les soins adaptés à votre affection ne peuvent pas être prodigués dans le pays d’expatriation ou bien que l’état du patient le nécessite.

Dans le cas où un rapatriement est nécessaire, la compagnie d’assurance met en œuvre tous les moyens à sa disposition afin que le voyage se déroule dans les meilleures conditions possibles pour le malade : ambulance, avion sanitaire ou encore médecin accompagnant jusqu’à l'hôpital prévu. Le retour dans le pays d’expatriation est également pris en charge une fois l’état de santé du patient amélioré.