Nous assurons tout le monde,
partout dans le monde !

 

Comment bien utiliser son assurance expatrié : le guide complet

Après avoir comparé les offres et posé toutes vos questions à votre assureur, vous avez enfin choisi l’assurance expatrié qui correspond à vos besoins.

Armé de votre carte d’assuré, vous être désormais prêt à surmonter les petits soucis de santé comme les grandes urgences avec sérénité. Ce petit guide vous aidera à avoir les bons réflexes dans les cas où vous aurez besoin de votre assurance expatrié.


Bien utiliser son assurance expatrié en cas d’hospitalisation

HospitalisationPersonne n’est à l'abri d’une appendicite qui demande une prise en charge immédiate et urgente. Dans ce genre de situation, vous n’aurez peut-être pas le temps (ni l’envie !) de vous plonger dans les conditions générales du contrat pour trouver la marche à suivre. Voici nos conseils :

Le bon réflexe

En cas d’admission à l’hôpital, n’oubliez pas de présenter votre carte d’assuré. L'établissement hospitalier pourra ainsi contacter votre assurance et faire une demande de prise en charge pour votre hospitalisation. Le médecin-conseil de la compagnie d’assurance étudiera votre demande et la nécessité de l’hospitalisation avant de vous donner un accord de prise en charge.

La marche à suivre

Dans ce cas, vous n’avez quasiment rien à faire à part présenter votre carte d’assuré. L’assurance est en contact direct avec l’hôpital et paiera directement vos frais en cas de prise en charge.

Vous l’aurez compris, le sésame pour une hospitalisation sereine est votre carte d’assuré. Pensez à la glisser dans votre portefeuille et toujours la garder sur vous !


Bien utiliser son assurance expatrié en cas de frais médicaux

Frais médicauxLorsque vous vous installez dans un pays étranger, vous aurez non seulement besoin d’être couvert pour les maladies usuelles comme un bon gros rhume, mais aussi pour les soins dits “de confort”, comme le renouvellement de vos lunettes par exemple.

Le bon réflexe

Dans ce genre de cas, le premier point à bien vérifier est la formule d’assurance à laquelle vous avez souscrite. En effet, nous proposons différentes formules d’assurance :

  • La formule hospitalisation seule, qui prend en charge uniquement en cas d’hospitalisation, et non en cas de soins ambulatoires. Avec cette formule, le passage de quelques heures aux urgences pour une forte fièvre n’est pas pris en charge.
  • La formule hospitalisation et frais médicaux courants, qui prendra en charge vos frais de santé en cas de maladie.
  • La formule hospitalisation, frais médicaux et autres soins par exemple l’optique ou le dentaire.

Il est donc nécessaire de bien vérifier que les garanties souscrites couvrent les soins dont vous avez besoin avant d’entamer une procédure de prise en charge auprès de votre assurance.

La marche à suivre

Suite à votre consultation chez le médecin et vos éventuels soins (radio, pharmacie, etc.), vous devez avancer les frais puis faire nous faire parvenir tous vos documents médicaux.

L’envoi peut se faire par email (sur la base de documents scannés) pour accélérer le processus de traitement du dossier, mais les originaux devront être envoyés par la suite.

Si vous résidez en Asie, vous pouvez envoyer vos factures à :

MAI Hong Kong - Service Remboursement Frais Médicaux - Suite 1412-13 World Commerce Center, 11 Canton Rd, TST Kowloon, Hong Kong
Téléphone : + 852 3106 7555
Fax +852 2529 9200
E-mail: acs@medical-administrators.com

Si vous résidez partout ailleurs dans le monde, vous pouvez envoyer vos factures à :

MAI – Claims Department for Medical Expenses
39, rue Anatole France
92300 Levallois-Perret – France
Téléphone : 00 33 (0) 1 84 79 08 80
E-mail: acs@medical-administrators.com

Si vous avez choisi une formule en complément de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE), la procédure reste la même. Vous n’avez qu’un seul interlocuteur, ACS, qui se charge de tout. Pratique !

S’il s’agit de votre première demande, n’oubliez pas de préciser le mode de remboursement souhaité. Nous proposons différentes options :

  • Un remboursement par virement, soit dans la monnaie utilisée pour vos frais de santé (si vous disposez d’un compte dans cette devise), soit dans la monnaie de votre choix. Dans ce cas, la somme à rembourser est d’abord convertie au cours du jour de la dépense, puis virée sur votre compte. ACS prend en charge tous les frais bancaires liés à votre remboursement.
  • Un remboursement par chèque en euros, envoyé dans le monde entier.

Le remboursement de vos frais médicaux interviendra à hauteur de la formule choisie.


Bien utiliser son assurance expatrié en cas de rapatriement

RapatriementLe bon réflexe

Le rapatriement fait partie de la garantie assistance, qui est une option que vous pouvez ajouter lors de la souscription de votre assurance expatrié. Si votre état de santé exige un rapatriement, assurez-vous d’avoir souscrit cette option avant de contacter votre assurance.

La marche à suivre

Dans le cas où votre médecin sur place juge qu’un rapatriement est nécessaire, vous ou le personnel soignant de l’hôpital pouvez contacter la plateforme d’assistance.

Le rapatriement (comme les antibiotiques) n’est pas automatique ! Il est décidé au cas par cas, conjointement entre votre médecin traitant local et le médecin-conseil de la compagnie d’assurance, dans le cas où la pathologie dont vous souffrez ne peut pas être soignée sur place.

Les médecins peuvent décider d’un rapatriement dans le pays le plus proche qui propose les infrastructures hospitalières capables de vous soigner, ou d’un rapatriement dans votre pays d’origine.


Comment faire vivre votre contrat d’assurance expatrié

Contrat assurance expatUne fois votre contrat d’assurance expatrié souscrit, il est possible de le faire évoluer selon vos besoins et votre situation :

Renouveler le contrat : Le renouvellement de votre contrat d’assurance se fait à tacite reconduction, vous n’avez donc rien à faire, d’une année sur l’autre, pour renouveler votre contrat.

Modifier les garanties du contrat : Si vous souhaitez modifier les garanties de votre contrat et passer à une autre offre (inférieure ou supérieure), vous devez en faire la demande au moment avant le 31 décembre de chaque année. Vous devrez alors faire un nouveau dossier, et remplir un nouveau questionnaire médical si vous revoyez votre assurance à la hausse.

Résilier le contrat : Si vous souhaitez résilier votre contrat, vous devez prévenir votre assurance entre le 1er novembre et le 31 décembre de chaque année. Néanmoins, la résiliation est possible à n’importe quel moment de l’année dans le cadre d’un retour définitif dans votre pays d’origine ou de l’intégration à une assurance collective via votre activité professionnelle.

Ajouter ou retirer des bénéficiaires : Si vous souhaitez qu’un conjoint ou un enfant soit ajouté à votre assurance, vous pouvez à n’importe quel moment remplir un Bulletin Individuel d'Affiliation, qui mentionne les personnes à ajouter, un questionnaire médical et la date de prise d’effet. Si vous souhaitez retirer des bénéficiaires de votre contrat, il suffit d’en faire la demande par email à n’importe quel moment de l’année.


Un dernier conseil !

Peu importe la formule choisie, pensez à bien communiquer des coordonnées valides, pour assurer un fonctionnement optimal de votre assurance expatrié. En effet, vous recevrez par email vos alertes de décompte en cas de remboursement de frais médicaux. De plus, un numéro de téléphone valide permet une communication plus rapide et fluide avec la plateforme d’assistance en cas d’urgences et d’hospitalisation.

Vous savez désormais tout sur le comportement à adopter pour bien utiliser votre assurance expatrié. Si vous avez d’autres questions sur le fonctionnement de votre contrat, n’hésitez pas à nous contacter ou découvrir le détail de nos offres.

Attention : les démarches et procédures évoquées dans cet article concerne uniquement les assurances expatrié proposées par ACS.