L’Éducation des Enfants Expatriés

Plusieurs options sont possibles quand il est question de l’éducation de vos enfants à l’étranger. Dans la mesure du possible, il est toujours préférable de faire le choix d’un établissement scolaire avant l’expatriation.

Si le déménagement a lieu dans un pays non francophone, il vous faudra décider si votre enfant ira dans une école locale où la langue du pays est parlée et enseignée ou si votre enfant ira dans l’une des 488 institutions d’enseignement français que l’on retrouve à travers le monde.

École locale ou école d’enseignement français ?

Il y a bien sûr différents éléments qui vous aideront à prendre la décision la plus appropriée quant à l’éducation de votre enfant en sol étranger.

Premièrement, l’âge et la durée de l’expatriation seront des facteurs déterminants dans votre décision. Si la période de votre expatriation est de longue durée et que votre enfant est en bas âge ou a déjà de bonnes connaissances de la langue du pays d’accueil, il peut être plus approprié que votre enfant fréquente une école locale qui lui permettra d’être parfaitement bilingue, de tisser des liens avec des enfants du quartier en plus de fréquenter une école proche de votre domicile.

En revanche, si votre expatriation est temporaire et que votre enfant ne parle pas du tout la langue du pays d’accueil, il peut être préférable de l’inscrire dans l’un des établissements scolaires d’enseignement français homologués par le Ministère de l’Éducation nationale français à l’étranger.

L’enseignement français pour enfants expatriés

Avec plus de 488 institutions d’enseignement homologuées dans 135 pays, la France possède le plus grand réseau d’enseignement à travers le monde. Allant de la maternelle au lycée, ces institutions peuvent fournir un enseignement français à votre enfant alors que vous demeurez à l’étranger.

Toutefois, la scolarité dans ces institutions n’est pas gratuite. En fait, il existe une grande disparité dans les tarifs facturés par ces différents établissements d’enseignement. Les tarifs aux États-Unis sont particulièrement élevés, suivis par ceux de l’Asie. Par contre, si vous êtes de nationalité française, certaines bourses peuvent vous être accordées selon vos revenus familiaux.

À part les coûts élevés, vous devez également considérer l’emplacement de l’école qui peut s’avérer loin du domicile familial. Si les coûts et l’emplacement ne sont pas des inconvénients pour vous, il est recommandé d’inscrire votre enfant le plus tôt possible puisque les institutions d’enseignement français reçoivent toujours de nombreuses demandes d’inscription.

L’enseignement à distance pour enfants expatriés

Pour les expatriés de nationalité française, une autre possibilité s’offre à vous : celle de l’enseignement scolaire à distance dispensé par le Centre National d’Enseignement à Distance (CNED). Cette formule d’enseignement peut être la réponse parfaite à une brève expatriation dans un pays non francophone. Les cours sont proposés à prix abordables, et ce, de la maternelle jusqu’aux études supérieures.

ACS

Un savoir-faire de plus de 30 ans et 80 000 clients répartis dans le monde entier.

ACS compte une quarantaine de salariés et figure parmi les tous premiers courtiers d’assurance spécialisés en mobilité internationale, grâce à son savoir-faire de plus de 30 ans et ses
80 000 clients répartis dans le monde entier.

Notre adresse

ACS – Assurances Courtages Services
153, rue de l’Université, 75007 PARIS, FRANCE
Téléphone : +33 (0) 1 40 47 91 00 – Fax : +33 (0) 1 40 47 61 90

Email :