Le Conjoint de l’Expatrié

Suivre son partenaire à l’étranger est une décision importante qui affecte la vie et la carrière du conjoint.

Côté travail, l’expatriation signifie souvent que le conjoint doit mettre sa propre carrière en veille pour plusieurs raisons, dont les permis de travail, la langue et la reconnaissance des compétences professionnelles.

 

Tout d’abord, il y a l’obtention d’un permis de travail. Si vous êtes Européen et que votre déménagement a lieu dans un autre pays membre de l’Union européenne, votre conjoint pourra alors obtenir un permis de travail sans aucun problème. Par contre, dans d’autres pays le permis de travail d’un salarié ne permet pas que son conjoint travaille et dans de telles circonstances, le conjoint doit alors entreprendre des démarches afin d’obtenir son propre permis de travail, démarches dont le résultat n’est jamais garanti.

Si la question des permis de travail n’est pas problématique, la question de la langue et celle de la reconnaissance des compétences peuvent l’être. Les réponses à ces questions seront différentes selon que l’expatriation est temporaire ou permanente.

Si votre conjoint ne parle pas la langue du pays d’accueil ou si ses compétences professionnelles ne sont pas expressément reconnues et que votre expatriation est temporaire, il ou elle devra donc mettre sa carrière en veille pour la durée de l’expatriation.

Toutefois, s’il s’agit d’une expatriation permanente, votre conjoint devra alors apprendre la langue du pays afin de pouvoir y travailler ou passer les examens d’équivalence nécessaires pour que ses compétences professionnelles soient reconnues et qu’il ou elle soit autorisé(e) à pratiquer sa profession.

Préparer l’expatriation

Afin de bien réussir une expatriation, celle-ci doit être bien planifiée. Ceci est particulièrement vrai dans le cas des conjoints.

De façon générale, ce sont souvent les femmes qui suivent leur conjoint mais de nos jours, de plus en plus d’hommes suivent leur compagne lorsque celle-ci se voit offrir une excellente opportunité de travail à l’étranger.

Il faut mentionner que les conjoints voient souvent l’expatriation comme une opportunité d’apprendre une autre langue, de terminer une thèse ou un projet quelconque ou d’acquérir de l’expérience professionnelle au niveau international.

L’important est que le conjoint anticipe le changement et son adaptation à une nouvelle culture. Lors de l’expatriation, les repères sociaux du conjoint disparaissent surtout si celui-ci ne peut pas travailler dans le pays d’accueil, mais qu’il travaillait auparavant. C’est pourquoi le conjoint doit planifier son expatriation avant son départ en prévoyant de participer à des activités bénévoles, artistiques ou autres. Ces activités lui permettront de se bâtir des contacts sociaux et de se sentir valorisé.

Ressources supplémentaires

ACS

Un savoir-faire de plus de 30 ans et 80 000 clients répartis dans le monde entier.

ACS compte une quarantaine de salariés et figure parmi les tous premiers courtiers d’assurance spécialisés en mobilité internationale, grâce à son savoir-faire de plus de 30 ans et ses
80 000 clients répartis dans le monde entier.

Notre adresse

ACS – Assurances Courtages Services
153, rue de l’Université, 75007 PARIS, FRANCE
Téléphone : +33 (0) 1 40 47 91 00 – Fax : +33 (0) 1 40 47 61 90

Email :