Banque, Fiscalité et Impôts pour Expatriés

Les Impôts et les Expatriés

La première chose que vous devez déterminer est quel sera votre statut de résident ainsi que votre résidence fiscal lors de votre expatriation afin de déterminer où vos impôts devront être payés.

Renseignez-vous auprès du département fiscal de votre gouvernement afin de bien connaître vos obligations fiscales en tant qu’expatrié. Être bien renseigné à ce niveau avant votre expatriation pourra vous éviter plusieurs maux de tête dans le futur.

Il est bien évident que vos obligations et les différentes règles à suivre en matière de fiscalité seront différentes selon vos pays de résidence et d’expatriation.

Mais de façon générale, c’est la détermination de votre statut de résident qui est importante. Si votre expatriation est temporaire et que la majorité de vos biens mobiliers et économiques demeurent dans votre pays d’origine, votre gouvernement vous considérera alors toujours comme un résident malgré votre expatriation et vous devrez donc payer vos impôts dans votre pays d’origine.

Par contre, il est fort possible que vous ayez quand même à déclarer vos revenus dans les deux pays. Serez-vous alors imposé deux fois ? Habituellement non. De nombreux pays sont signataires d’ententes afin d’éviter qu’un individu soit imposé dans son pays d’accueil et dans son pays d’origine. Ces ententes permettent aux expatriés de bénéficier d’ajustements fiscaux ou d’exonérations partielles ou totales.

Par contre, si vous ne possédez pas de biens dans votre pays d’origine et que toutes vos activités ont lieu à l’étranger, vous serez alors reconnu comme un non-résident et vous devrez donc déclarer vos revenus et payer vos impôts dans votre pays d’accueil.

La Banque et les Expatriés

Avant votre départ vers votre nouveau pays de résidence, beaucoup de questions liées à vos comptes bancaires doivent trouver des réponses.

Tout d’abord, vous aurez bien sûr besoin d’un compte bancaire dans votre pays d’accueil. Il est préférable d’ouvrir celui-ci lors de la préparation de votre expatriation, afin que vous puissiez déposer vos chèques de paie, payer vos factures et faire des transferts dès votre arrivée.

Si vous êtes Européen et que votre déménagement a lieu dans un autre pays membre de l’Union européenne, l’ouverture d’un compte bancaire pourra se faire facilement et dans certaines institutions bancaires, il suffira d’un simple coup de téléphone.

Toutefois, si votre déménagement a lieu ailleurs qu’en Europe, vous devrez procéder différemment. De façon générale, votre institution bancaire actuelle pourra vous informer sur les démarches à suivre pour vous ouvrir un compte à l’étranger. Mais, puisqu’attendre d’être sur place pour ouvrir un compte peut présenter son lot de problèmes, vous pouvez toujours faire affaires avec de grandes institutions bancaires qui possèdent des succursales à travers le monde.

Pour les expatriés de nationalité française, il est très important de noter que vous devez déclarer toute ouverture de compte à l’étranger sous peine d’amende pour chaque compte qui n’est pas déclaré.

ACS

Un savoir-faire de plus de 30 ans et 70 000 clients répartis dans le monde entier.

ACS compte une quarantaine de salariés et figure parmi les tous premiers courtiers d’assurance spécialisés en mobilité internationale, grâce à son savoir-faire de plus de 30 ans et ses
70 000 clients répartis dans le monde entier.

Notre adresse

ACS – Assurances Courtages Services
153, rue de l’Université, 75007 PARIS, FRANCE
Téléphone : +33 (0) 1 40 47 91 00 – Fax : +33 (0) 1 40 47 61 90

Email :